dimanche 28 mai 2017

La La Land

Au cœur d'Hollywood vit Mia, une actrice en devenir, qui sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans les clubs pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie fantasmée à laquelle ils aspirent... mais le destin va les réunir. Leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante de la machine à rêve de Los Angeles?

La La Land
Titre original : La La Land
Réalisation : Damien Chazelle
Scénario : Damien Chazelle
Musique : Justin Hurwitz
Durée : 2h 06min
Sortie : août 2016
Avec Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend, J. K. Simmons, Callie Hernandez, Jessica Rothe, Sonoya Mizuno, Rosemarie DeWitt, Jason Fuchs, Anna Chazelle, Terry Walters, Finn Wittrock, Josh Pence, Miles Anderson, Valarie Rae Miller, Tom Everett Scott, Meagen Fay



C'est une comédie musicale. Un genre désuet. C'est un film désuet, mais d'une efficacité rare. D'abord, la musique, je ne sais pas si certains de mes collègues lisent ce blog, si c'est le cas, je suis désolé, mais j'adore cette bande originale (elle passe depuis quelques jours dans le magasin et tout le monde me disait en avoir marre), l'ambiance qu'elle donne est un peu dépassée, mais superbe. Tout le film est une chorégraphie réalisée à la perfection, chaque pas ayant du sens, chaque regard étant un dialogue parfaitement joué. J'adore ce film, je ne le pensais pas, mais il est superbe. Les acteurs sont sublimes, les musiques sont sublimes, les textes sont magnifiques, les gestes sont beaux. J'aime tout. Et je n'ai pas honte. Je conseille ce film, vraiment.

Tower chronicles (the) 1

Il vit pour tuer les morts. Son nom est John Tower, chasseur de primes de l'au-delà dont les services ne sont accessibles qu'aux plus démunis ou aux plus fortunés. Ses aventures lui font arpenter la planète, le conduisant vers des endroits toujours plus redoutables. Il consacre sa vie à poursuivre et à traquer des monstres défiant l'imagination - des créatures dont le monde moderne avait presque oublié l'existence... Désormais, le mal aussi a des raisons d'avoir peur du noir.

The Tower chronicles 1
Scénario : Matt Wagner
Dessin : Simon Bisley
Encrage : Rodney Ramos
Couleur : Ryan Brown
Traduction : Pascal Bataillard
Édition : Hachette
Dépôt légal : avril 2017
I.S.B.N. 978-2-01625-224-6


C'est vraiment pas mal comme album, l'histoire est très classique, mais dans ce genre là, on n'a jamais fait mieux que le classique, tous les ceux qui se sont essayé à l'innovation se sont ratés. Du coup, c'est bien écrit, c'est une super introduction, une mise en place de personnages et d'intrigue très efficace. Le dessin, ben c'est Bisley, donc, c'est génial. Un album très divertissant, très prenant. J'adore.