lundi 28 mars 2016

Flèches de la reine (les)

Une petite fille dans une forêt profonde, montée sur un cheval blanc magique. Talia a treize ans lorsqu'elle s'enfuit de la ferme où elle est née. Projetée dans un monde qui n'est pas le sien, la cour de Valdemar et l'école des Hérauts, elle doit y être plus qu'une simple élève à la découverte de ses talents surnaturels. Car elle est appelée à devenir le Héraut de la Reine, son amie, sa sœur, sa gardienne, sa conseillère. Elle doit dès le début tenter de se rapprocher de la princesse héritière, Elspeth, petit monstre insupportable et imbu de sa personne, soumise à des influences néfastes au royaume. Et cette démarche lui vaut des ennemis mystérieux, anonymes mais tout-puissants : on la persécute, on tente de lui faire peur et de la rendre folle, on cherche à la tuer. Elle doit se battre et vaincre ou mourir.

Les flèches de la reine
De Mercedes Lackey
Traduction de Rosalie Guillaume
Édité chez Pocket
en juin 1996
I.S.B.N. 2-266-11987-7


Bon, j'ai été mauvais en chronologie sur ce coup là. En effet, ce bouquin aurait dû être lu avant les vents du destin, lesvents du changement et les ventsfurieux. Mais je me suis foiré (langage!!), ça arrive. Ce tome n'est pas trop mal même si c'est très long au démarrage. Tout le début est très pénible, mais une fois la conspiration révélée, ça devient plus intéressant et prenant. Dans l'ensemble, c'est un bon tome, les personnages me paraissent plus travaillés que dans les livres cités plus haut, ou est-ce une idée que je me fais?