lundi 16 mars 2015

Permis de tuer

James Bond entreprend sa plus dangereuse aventure. Bravant tous les interdits afin de combattre, seul à seul, l'un des plus puissants leaders du cartel international de la drogue, Bond ne se bat plus pour son pays, ni pour la justice... Mais par vengeance!

James Bond 16 Permis de tuer
Un film de John Glen
Avec Timothy Dalton, Cari Lowell, Robert Davi, Talisa Soto, Anthony Zerbe et Benicio Del Toro
Musique de Michael Kamen
Sortie en juin 1989
2h07min


Il me semble que c'est celui-ci qui a déplu aux fans de James Bond, parce que ce dernier n'a pas le droit de se faire justice lui-même et de céder à ses impulsions meurtrières. Ben déjà, c'est pas vraiment dénué de sens, et puis c'est pas comme s'il traquait un type lambda. Ça reste un méga méchant malgré tout. Du coup, je ne comprends pas l'indignation générale, surtout qu'il est bien fait ce film, qu'encore une fois, les acteurs sont excellents et que je ne vois rien de mal à une petite partie de chasse au vilain de la part d'un agent britannique proche du super-héros. J'aime beaucoup ce film.

Hip hop project (the)

From executive producers Bruce Willis and Queen Latifah, The Hip hop project is the compelling story of a group of New York City teens who embark on a unique journey of self-discovery as they dare to reach for their dreams. Inspired by a formerly homeless teenager named Kazi, the young people struggle to write music about the tough issues affecting their lives. Over the years, they overcome daunting obstacles to produce a powerful and thought-provoking album, recorded in a studio donated by Willis and hip hop mogul Russell Simmons. Winner of 16 film festivals, this critically acclaimed film is a lasting legacy to the tenns' transformation through the power of hope and healing.

The hip hop project
Directed by Matt Ruskin
With Chris Rolle, Diana Lemon, Christopher Mapp, Robin Kearse, Russell Simmons, Bruce Willis and Sway
Music by Lord Relic and Third Person
released on april 2006
1hour and 25minutes


Je vais écrire en français parce que je ne suis pas sûr que mon anglais soit suffisant pour dire ce que j'ai à dire. Tout d'abord, c'est largement moins pénible que ce à quoi je m'attendais. Après, ce n'est pas non plus grandiose, loin de là. L'idée est sympa, mais ça tenait en vingt-minutes. L'idée de ce jeune homme des rues est très sympa, mais le côté Pascal le grand frère mélangé au côté bon samaritain, ça me gêne, l'overdose de bons sentiments me file un peu la nausée. Ceci dit, ils ont quand même quelques très bons rappeurs dans leur groupe, et c'est cool.