samedi 14 mars 2015

Outrage

Plusieurs caïds se réunissent lors d’un festin avec «Monsieur le Président», chef de l’organisation mafieuse Sanno-kai qui règne sur Tokyo. Kato, numéro 2 de Sanno-kai, déconseille à Ikemoto de trafiquer au grand jour avec Murase, un ancien avec qui il a scellé un pacte en prison. Afin d’atténuer les soupçons de M. le Président, Ikemoto confie à son acolyte Otomo une sale besogne : s’attaquer à Murase. Les agissements d’Otomo marquent le début d’une longue série de divisions et de trahisons...

Outrage
Un film de Takeshi Kitano
Avec Beat Takeshi, Kippei Shiina, Ryo Kase, Tomokazu Miura, Jun Kunimura, Tetta Sugimoto, Takashi Tsukamoto, Hideo Nakano, Renji Ishibashi, Fumiyo Kohinata et Soichiro Kitamura
Musique de Keiichi Suzuki
Sortie en mai 2010
1h45min


Ça ressemble aux anciens films de Kitano, les films violents et noirs qu'il faisait à ses début dans le cinéma noir. Un film qui n'a aucune morale, un peu inutile, mais tellement efficace et bon. J'adore.

Tuer n'est pas jouer

L'agent secret James Bond repousse une nouvelle fois les frontières de l'action. Au volant de son Aston Martin entièrement gadgétisée et son permis de tuer en poche, 007 doit arrêter un dangereux trafic d'armes dans lequel serait impliqué le haut commandement militaire soviétique.

James Bond 15 Tuer n'est pas jouer
Un film de John Glenn
Avec Timothy Dalton, Maryam d'Abo, Joe Don Baker, Art Malik et Peter Lamont
Musique de John Barry
Sortie en juin 1987
2h10min


Le relais est enfin passé. Roger Moore fatigué, et un peu trop âgé incontestablement laisse la place à Timothy Dalton. Il me semble que ce monsieur n'a pas eu un grand succès auprès des fans de la série. Je ne comprends pas pourquoi. Je le trouve très bien ce James Bond, et puis il a, contrairement à son prédécesseur une certaine condition physique qui rendent les scènes d'action d'autant plus crédibles. J'aime bien ce volet, l'histoire est très sympa, il y a quelques longueurs, je dois l'avouer, mais ça reste un très bon film pour moi.