dimanche 25 mai 2014

Garfield 32

Garfield 32 Le début de la faim
De Jim Davis
Traduction de Claire Vincent
Édité chez Dargaud
en mars 2001
I.S.B.N. 2-205-05176-8


Bon, je suis arrivé au bout de ce que j’avais à lire de cette affreuse série... Je suis content. Comment on peut éditer autant de tomes de cette sombre daube, c’est mauvais, c’est répétitif, c’est moche. Nul.

Angélus de midi (l') 1

Des années d’un travail scientifique exigeant et acharné que les plus grands esprits jalousent, des témoignages inédits et croustillants, des milliers d’heures à écouter geindre les quadragénaires les plus dépressifs du monde... Vous l’aurez compris, tout le sens de cet ouvrage, mon chef-d’œuvre, sera de vous faire pénétrer en ma compagnie les mystères fantastiques et inexplorés de la crise de la quarantaine. «Pfouh, qu’est-ce que j’en ai à foutre, moi, de la quarantaine?» direz-vous? Je répondrai simplement ceci : «Tu rigoleras moins quand ça te tombera sur le coin de la gueule, Ducon.»   Pedro-Joao Himmelkopf Diplômé de l’école des sciences cognitives de la Cabeza de Tijuana (Mexico)

L’angélus de midi 1
De Manu Larcenet
Édité chez Les Rêveurs
en juillet 2008
I.S.B.N. 291274735-X


Il s’agit en fait, je pense, de l’auto-psychanalyse de l’auteur. Ou alors c’est une grosse blague, en tout cas, ça m’a bien fait marrer, et je me sens prêt à affronter la crise de la quarantaine... Bon... J’ai encore dix ans, mais quand même. J’aime beaucoup, bravo.