samedi 10 mai 2014

Voyage de Kuro histoire d’une itinérante (le) 3

Un récit mystérieux, un univers poétique...

Le voyage de Kuro histoire d’une itinérante 3
De Satoko Kiyuduki
Traduction de Nathalie Térisse
Édité chez Kana
en janvier 2013
I.S.B.N. 978-2-5050-1692-2


Voilà que finit cette trilogie. Ce n’est pas un happy end, loin de là, c’est même sacrément sombre. Ce tome est meilleur que les deux précédents pour moi, la fluidité qui manquait aux deux autres est là, l’histoire s’enchaîne, elle mène droit vers cette fin, on le sait, on le sent et paf, la voilà qui déboule. C’est du grand art, le dessin est toujours aussi magnifique et gagne en puissance sur les deux dernières pages. C’est pas drôle mais c’est ce qui fait la force de cette histoire. Une superbe histoire, à la fois belle et dégueulasse. J’aime énormément. 

Garfield 26

Garfield 26 Ça déménage!
De Jim Davis
Traduction d’Anthéa Shackleton
Édité chez Dargaud
en mai 1999
I.S.B.N. 2-205-04757-4


C’est du gros foutage de gueule!! Vous vous rappelez quand je disais qu’il réutilise ses sketchs sur deux tomes différents? Ben voilà, troisième tome avec les mêmes blagues, même pas les drôles en plus, c’est vraiment du gros n’importe quoi, il doit y avoir une dizaine de nouveaux gags dans ce tome, mais de qui se moque-t-on nom de dieu?!!? Tellement peu de talent et d’imagination qu’il se fait un best of. N’importe quoi... Je m’en serai presque servi pour m’essuyer si ce n’était si inconfortable.