jeudi 24 avril 2014

Evolution

Une gigantesque météorite a percuté la Terre et avec elle plus aucun doute n’est possible : Non, nous ne sommes pas seuls dans l’univers. Oui, les aliens et autres monstres existent. Qui, nous risquons d’avoir de sérieux problèmes de voisinage avec ces créatures.

Evolution
Un film d’Ivan Reitman
Avec David Duchovny, Orlandon Jones, Seann William Scott et Julianne Moore
Sortie en juin 2001
1h37min


J’avais vu ce film au cinéma. Possiblement avec Pierre L. J’avais pas aimé. Je ne l’avais pas revu depuis, et c’est trop tôt. À partir du moment où on a vu ce film une fois, ça devrait suffire. Parce que c’est pas bien. Alors oui ça fait rigoler parce que c’est complètement con, mais c’est pas bien. Voilà, c’est tout.

Black butler 15

Ciel et Sebastian se sont introduits dans une école privée renommée. Le majordome s’est ainsi transformé en maître... et le maître en élève...! C’est le début de la vie au dortoir! Les gilets colorés portés par les quatre préfets qui règnent sur le collège attirent l’attention... Bonne nuit, Phantomhive!

Black butler 15
De Yana Toboso
Traduction de Pascale Simon
Édité chez Kana
en février 2014
I.S.B.N. 978-2-5050-1734-9


Cette histoire commence très mal. C’est pénible, ça a l’air super mauvais, très naze tout ça. Et en fait, une fois le premier souci réglé, ça commence à devenir un peu intéressant. C’est toujours pas top parce que pollué par plein de petites choses inintéressantes, mais l’énigme est complète, et j’ai envie d’en connaître le dénouement. À suivre donc.

Bad guys/Blood heat

Poon, Rick et Kwan constituent le gang de braqueurs de banques le plus recherché de toute l’Asie. Le plus dangereux aussi. Après avoir froidement abattu un indic de la police lors d’un casse sanglant, ils s’engagent dans une nouvelle «affaire» : attaquer la résidence, gardée par une petite armée, d’un gros bonnet de la pègre. Une mission d’autant plus périlleuse que deux membres du gang entreprennent d’éliminer le troisième, leur chef...

Bad guys
Un film de Bee Chan
Avec Eric Tsang, Simon Yam et Michael Wong
Sortie en juin 2005
1h30min


Un film de série B. Mais bien meilleur malgré tout que le suivant. En effet, dans celui-là, quelques trucs sont sauvables, l’histoire n’est pas si mal, même si déjà-vu, les acteurs sont à peu près crédibles (à peu près), et voilà. Ça reste du gros nanar, mais divertissant.


Tokyo 2009. Une nouvelle drogue déferle sur le marché japonais après avoir fait des ravages en Chine : le Blood Heat qui décuple l’agressivité tout en multipliant par dix la force physique. Afin d’en arrêter les effrayants dégâts, l’inspecteur Katsuragi recrute Joe, un militaire américano-japonais emprisonné pour désobéissance. Joe, au péril de sa vie, infiltre le réseau des combats clandestins organisés par Kenji, yakusa impitoyable, que le trafic du Blood Heat rend toujours plus puissant, toujours plus violent!

Blood heat
Un film de quelqu’un qui n’apparaît pas sur la boîte
Avec Kane Kosugi et c’est tout apparemment (j’aime quand les boîtes de dvd sont bien renseignées)
Sortie en juin 2005
1h35min


C’est super mauvais... On dirait un Jean-Claude Vandame, mais sans Jean-Claude Vandame, du coup, sans aucun intérêt. Même si c’est du coréen (je crois, même pas sûr, mais ils ont tellement pas des têtes de Japonais (certains sont Japonais je pense, mais pas tous), ni de Chinois, du coup, j’essaie de deviner). Un bon nanar en tout cas.