jeudi 17 avril 2014

Black butler 14

«Je suis Sebastian. Votre Majordome.» Sebastian a été frappé par la faux de la mort d’Undertaker. Les images qui surgissent de sa lanterne cinématique en même temps que le sang jaillit de ses plaies retracent sa rencontre avec Ciel. Le fil sépia des souvenirs raconte les débuts du majordome inexpérimenté chez son maître.

Black butler 14
De Yana Toboso
Traduction de Pascale Simon
Édité chez Kana
en octobre 2013
I.S.B.N. 978-2-5050-1733-2


Comme je le pensais, c’est encore plein de flash-backs pourris. Mais pas que. Il y a aussi la suite et fin du chapitre Zombies on the Titanic from hell. L’histoire est sympa, le chapitre suivant n’a pas l’air bien, ou du moins ne m’attire pas du tout, mais tant pis, on verra.

Autre c’est moi (l')

Gad Elmaleh L’autre c’est moi
Avec Gad Elmaleh et Milcha (?)
Musique de Sinclair
Sortie en novembre 2005
2h


Je ne suis pas du tout réceptif. Ça ne me fait pas rire. Sourire à la limite sur certaines vannes, mais guère plus. Je voudrais dire que je ne comprends pas pourquoi ça fait rire mais en fait, je comprends, je trouve simplement dommage que les gens ne soient pas plus critiques. Ou alors je n’ai pas d’humour, mais vu comme je suis drôle, ça me ferait mal.

Cowboy Bebop 2

Cowboy Bebop Volume 2 features all new chronicles on the famous exploits of the hapless Bebop crew: Spike Spiegel, Jet Black, Faye Valentine, Edward Wong Ha (well... just Ed) and Ein. Bound by convenience, driven by woolongs, and usually starving, this quirky quintet may, or may not, get their bounty, but they’ll pursue it with vigor and tenacity... or at least that’s what an MBC TV producer wants to see when she does a story a story on them.

Cowboy Bebop 2
By Yutaka Nanten
Story by Hajime Yatate
Translate by Amy Forsyth
Edited by Tokyopop
on june 2002
I.S.B.N. 1931514488


Like I said for the volume 1, it’s way less good than the cartoon. The stories are all right, better than in the first book, but the drawings are no really beautiful, too girly I think, and so lifeless. That’s a shame. Sorry for my bad English, I’ll try to improve.