mardi 8 avril 2014

Ni dieu ni maître ni croquettes

«Camarades, notre cause triomphera ce soir lorsque nous aurons rayé de la carte l’entrepôt de croquettes. Et avec un peu de chance, nous serons de retour pour la promenade...» Sultan, leader de la fraction indépendante canine.

Ni dieu ni maître ni croquettes
Scénario de Patrice Larcenet
Dessin de Manu Larcenet
Édité chez Glénat
en avril 1998
I.S.B.N. 2-7234-2630-0


J’aurais pu classer cet album dans l’onglet Batman puisqu’il y a une illustration dans laquelle il fait une apparition, mais non. C’est plutôt rigolo comme album, avec ses airs de revendications animales très souvent justifiées. J’aime bien. C’est rapide et plaisant.

Échos invisibles (les) 2

Après plus de vingt longues années d’isolement, Baltrus traverse les océans pour retrouver Angie et la civilisation, mais aussi l’amour et ses fantômes. Ces nouvelles rencontres lui donneront la force d’affronter ses démons, mais à quel prix?

Les échos invisibles 2
Scénario de Tony Sandoval
Dessin et couleurs de Grazia La Padula
Édité chez Paquet
en février 2014
I.S.B.N. 978-2-88890-624-7


Sublime. C’est vraiment beau comme bande dessinée. Je trouve très fort que le dessin de Grazia La Padula ressemble autant à celui de Tony Sandoval. Elle ajoute un côté grave, vieux, usé. C’est vraiment beau. Les images sont belles, le texte est beau, les personnages sont beaux. J’aime énormément. Bravo!!

Goon (the) 11

L’existence du Goon et de son pote Franky n’est visiblement pas en passe de se calmer : ils ont dû affronter une bande de vampires scintillants, combattre une horde de nains, aider les fantômes de suffragettes... Sans parler qu’ils doivent se méfier du retour du Prêtre Zombie. Qui plus est, Franky est tombé raide dingue d’une certaine Roxi, qui ne partage pas réellement ses sentiments. La vie n’est réellement pas simple pour les deux acolytes... Mais sont-ils suffisamment armés pour faire face à l’apocalypse déclenchée par la naissance d’un bébé satanique très sévèrement membré? À vous de juger...

The Goon 11 Complaintes et lamentations
Scénario et dessin d’Eric Powell
Couleurs d’Eric Powell, Dave Stewart et Bill Farmer
Traduction de Nick Meylaender
Édité chez Delcourt
en avril 2014
I.S.B.N. 978-2-7560-5400-1


Que cet album est bête!! Les aventures du Goon donnaient dans l’approfondissement des personnages depuis quelques temps, et là, on retrouve l’humour débile et scabreux du début. Du coup, c’est chouette. Un très bon album.