mercredi 26 mars 2014

Chhht!

Chhht!
De Jason
Édité chez Atrabile
en janvier 2002
I.S.B.N. 2-9700165-7-5


Des histoires courtes et muettes et diverses et variées. Ce mec est génial, j’aime énormément son travail, il arrive à exprimer tellement de choses sans texte et avec des dessins d’une apparente simplicité (oui, ça a l’air simple, mais en réalité, c’est d’une justesse diabolique). J’adore, je suis fan.

Memories of Sand

J’ai toujours pensé que les pierres abritaient une mémoire et pas que géologique. Il y a quelques années, j’ai fait un rêve dont je dessinai la partie la plus banale... J’étais adulte, je voyageais seul et j’avais déjà tout vu. J’arrivai à l’endroit où il y avait un homme dont seule la tête émergeait du sable, les vagues submergeaient régulièrement son visage, mais il ne semblait ni souffrir, ni suffoquer. Il avait mon visage et il me dit : laisse tomber tes petits jeux et viens écouter la légende du sable...

Memories of Sand
De Frezzato
Édité chez Mosquito
en février 2012
I.S.B.N. 2-35283-078-8


Je ne sais pas s’il a vraiment rêvé ces choses où s’il s’agit d’illustrations romancées, mais c’est très beau. Parce que c’est Frezzato et que c’est un maître question illustrations, et parce que, même sans texte, il arrive à raconter une histoire. Il n’y a pourtant aucun rythme, presque pas de mise en scène (presque pas dis-je mais en fait si... c’est de la mise en page qu’il n’y a pas), mais ça reste superbe. 

Serpent d’eau (le)

«Suis-moi! Maintenant on est des animaux! Moi je suis un renard et toi un serpent d’eau avec un masque de lapin!»

Le serpent d’eau
De Tony Sandoval
Édité chez Paquet
en janvier 2014
I.S.B.N. 978-2-88890-526-4


Superbe album. C’est un très beau livre, les dessins sont vraiment magnifiques, je trouve que cet auteur est plein de génie. Les images sont sublimes, l’histoire est belle, pas besoin d’écrire huit pages pour dire que c’est génial. C’est génial. Bravo.

Balada triste de trompeta

1937. La guerre civile espagnole fait rage. Le clown d’un cirque ambulant est enrôlé de force par l’armée républicaine. Propulsé sur le champ de bataille, il ne laissera qu’une consigne à son fils en guise de testament : «Venge-toi!». 35 ans plus tard, son fils Javier, lui-même devenu clown, est embauché dans un cirque et tombe fou d’amour pour Natalia. Mais la jeune femme est la compagne de Sergio, le leader sombre et tyrannique de la troupe. Les deux clowns vont alors se lancer dans un affrontement mortel pour gagner le cœur de la belle acrobate...

Balada triste de trompeta
Un film d’Alex de la Iglesia
Avec Carlos Areces, Antonio de la Torre et Carolina Bang
Sortie en septembre 2010
1h42min


C’est un film espagnol. Ceux qui me connaissent sauront que je déteste tout ce qui vient d’Espagne, je fais une répulsion violente, maladive et systématique de tout ce qui touche à ce pays. Sauf ce film. L’histoire est très commune, les personnages le sont moins. Du moins, les masculins. Les deux clowns sont fantastiques, ils sont beaux. Et les acteurs sont géniaux. C’est une escalade de violence, ça pourrait être un film coréen tellement c’est bien filmé, et bien joué. Bravo, chapeaux bas messieurs dame.

Cataclysme

Un violent tremblement de terre vient de frapper de plein fouet la ville de Gotham City. Tous les habitants attendent de Batman et ses alliés des miracles, mais même le légendaire Chevalier Noir ne peut rien contre les forces incontrôlables de la Nature. Commence alors pour la ville une longue et douloureuse descente aux enfers, la transformant en une jungle sans foi ni loi, où le héros masqué est le dernier rempart de la justice.

Batman : Cataclysme
Scénario de Chuck Dixon, Alan Grant, Devin Grayson, Dennis O’Neil, Doug Moench, Rick Burchett, Klaus Janson, Kelley Puckett et Chris Renaud
Dessin de Marcos Martin, Stewart Johnson, Flint Henry, Jim Aparo, Jim Balent, Eduardo Barreto, Mark Buckingham, Klaus Janson, Scott McDaniel, Graham Nolan, Rick Burchett, Alex Maleev, Chris Renaud, Rick Taylor et Roger Robinson
Couleurs de Lee Loughridge, Pat Garrahy, Noelle C.Giddings, Grant Goleash, Ian Laughlin, Pamela Rambo, Adrienne Roy, Buzz Setzer, Roberta Tewes, Gloria Vasquez, Gregory A. Wright, Jason Wright, Bjarne Hansen, Demetrius Bassoukos et Tom McCraw
Traduction de Jean-Marc Lainé
Édité chez Urban Comics
en mars 2014
I.S.B.N. 978-2-3657-7333-1


L’intro à la série No man’s land. Le tremblement de terre de Gotham. C’est énorme, mais pas assez à mon goût. C’est déjà un très gros bouquin, mais quand on commence la série No man’s land, on a l’impression que ça fait des mois que c’est passé, hors là, il n’est raconté qu’une semaine après le tremblement, en plus du tremblement en lui-même. Et du coup, je trouve ça un peu court. C’est excellemment bien fait, mais un peu court. Une mention spéciale pour la couverture que je trouve sublime.