vendredi 14 février 2014

Escaflowne

Hitomi est une jeune lycéenne de 14 ans. Son passe-temps favori consiste à lire son avenir dans les cartes, à travers le Tarot. Mais depuis quelques jours, elle fait des cauchemars dans lesquels des armures géantes s’affrontent, des villes entières sont dévorées par les flammes d’une guerre naissante. Alors qu’elle participe à un entraînement de gymnastique, Hitomi a une vision qui s’achève par l’apparition d’un jeune guerrier, épée à la main?

Escaflowne
Une série de Kazuki Akane
Musique de Yôko Kanno et Hajime Mizoguchi
Sortie en janvier 1997
26 épisodes
11 heures


Je regardais cette série à l'époque où Canal + passait des mangas en fin d'après-midi. Grâce à ça, j'avais pu découvrir Cowboy Bebop, Trigun, Samurai Champloo et donc ceci. Je n'avais jamais vu aucune des fins de ces séries à la télé. Je ne sais pas si elles ne sont jamais passées, ou si, manque de bol, je les ratais à chaque fois, mais je ne les avais jamais vues jusqu'à avoir les dvd. Dans l'ordre, j'ai eu Cowboy Bebop (dont je n'ai pas encore fait le billet, mais que j'ai vu des millions de fois), Trigun (que ma maman m'avait offert à un noël, que j'ai aussi vu pas mal de fois même si moins), Samurai Champloo (que je me suis offert comme un grand et que j'ai du voir quelques fois, mais moins encore parce que je trouve la fin un peu facile) et depuis peu, cette série là. À l'époque, j'avais beaucoup apprécié ce que j'avais vu de cette série et ça a été un plaisir de la revoir, et si je dois avouer que je suis content d'avoir vu la fin, il reste un goût amer. J'aurais pu adorer cette fin il y a dix ans, quand j'avais l'âge d'apprécier ce genre de fin. Mais là, soit je suis trop vieux, soit je suis plus critique, soit, tout simplement, ça me gonfle l'égoïsme répugnant des personnages. Pas l'égoïsme rigolo d'un Joker, non l'égoïsme débile d'un adolescent amoureux, ridicule. Bref, je ne pense pas revoir encore cette série, ou alors dans longtemps, c'est sympa mais un peu gâché à mon avis.

Billy Wild intégrale

Hans Güt n'était qu'un gamin de ferme moqué par tous avant que Linus, sorte de médecin ambulant, le prenne sous son aile, avant qu'il lui propose de boire un élixir particulier qui le rende invulnérable aux balles et fasse de lui le plus redoutable des chasseurs de prime, Billy Wild. Mais rien n'est jamais donné, tout se paie un jour ou l'autre, et Billy Wild va apprendre à ses dépens le prix de son invincibilité et découvrir la véritable identité de son bienfaiteur...

Billy Wild intégrale
Scénario de Céka
Dessin de Guillaume Griffon
Édité chez Akileos
en avril 2009
I.S.B.N. 978-235574-042-8


Ça faisait des années que je voulais lire cet album. Vraiment, le dessin de ce monsieur est tellement génial, et Apocalypse sur Carson City une telle réussite que je me disais que ça devait forcément être un tube. En plus, ma femme me répétait à quel point c'est génial, du coup, mon désir de lire grandissait. Et ça y est, je l'ai lu. C'est vraiment très beau. L'histoire est bonne même si la fin est beaucoup trop rapide à mon goût. Mais ça reste du grand génie. Bravo.