jeudi 10 janvier 2013

Dark knight (the)

Dans ce nouveau volet, Batman augmente les mises dans sa guerre contre le crime. Avec l’appui du lieutenant de police James Gordon et du procureur de Gotham, Harvey Dent, Batman vise à éradiquer le crime organisé qui pullule dans la ville. Leur association est très efficace mais elle sera bientôt bouleversée par le chaos déclenché par un criminel extraordinaire que les citoyens de Gotham connaissent sous le nom de Joker.

Batman : The dark knight
Un film de Christopher Nolan
 Avec Christian Bale, Michael Caine, Heath Ledger, Gary Oldman, Aaron Ekhart, Maggie Gyllenhaal et Morgan Freeman
Musique de Hans Zimmer et James Newton Howard
Sortie en juillet 2008
2h33min


Heath Ledger et Aaron Ekhart sont deux acteurs absolument fabuleux. Vraiment. Tout le reste du film est à jeter. Je déteste ce que monsieur Nolan fait de mon héros, et je hais Christian Bale. Voilà.

Artiste de la famille (l')

L’artiste de la famille
De Manu Larcenet
Édité chez Les Rêveurs
en novembre 2012
I.S.B.N. 979-10-91476-25-6


Un tome un peu grave. Mais je n’en suis pas si sûr. Encore une fois à la première lecture, j’avais du être soufflé par une espèce de tristesse glauque et bla bla bla, je ne suis plus un emo, ou plus autant. Du coup là, je ne sais pas trop. C’est très beau, mais je pense ne pas pouvoir trop comprendre les intentions ou les messages cachés. C’est peut-être un peu trop intime, toujours est-il que j’aime beaucoup.

India dreams 2

India dreams 2 Quand revient la mousson
Scénario de Maryse Charles
Dessin et couleurs de Jean-François Charles
Édité chez Casterman
en mai 2003
I.S.B.N. 2-203-39015-8


Un très bon album. L’histoire est posée, ça y est, maintenant, il ne reste qu’à avancer, et ça avance, et c’est bien écrit, vraiment, c’est vraiment bien foutu, les dessins sont beaux, c’est très agréable J’aime vraiment.

On fera avec

On fera avec
De Manu Larcenet
Édité chez Les Rêveurs
en novembre 2012
I.S.B.N. 979-10-91476-27-0


Alors que j’étais plus jeune, ce livre me parlait. Énormément, j’avais l’impression de lire mes propres pensées, c’était beau et violent. Maintenant que je ne suis plus jeune, et que je suis heureux, je m’attache plus aux erreurs, incohérences et aux terribles répétitions... Je comprends encore à peu près ces angoisses, mais je ne les partage plus du tout, du moins pas toutes, il en reste bien une ou deux, mais pas les 8/10. Et puis j’arrive à la fin du livre et découvre la «Note approximative à l’usage des jeunes lecteurs» et je me marre tellement c’est bon et vrai. À vous de la découvrir parce que du coup, ça rend ce bouquin encore meilleur.