lundi 7 janvier 2013

Ponyo sur la falaise

Alors qu’il joue sur la plage, le petit Sosuke, cinq ans, découvre une petite fille poisson rouge nommée Ponyo, piégée dans un pot de confiture. Sosuke la sauve, et décide de la garder avec lui. Ponyo est aussi fascinée par Sosuke que ce dernier l’est par elle. Le petit garçon lui promet de la protéger et de s’occuper d’elle, mais le père de Ponyo, Fujimoto – un sorcier autrefois humain qui vit tout au fond de la mer – la force à revenir avec lui dans les profondeurs. Bien décidée à devenir humaine, Ponyo s’échappe pour retrouver Sosuke. Mais avant, elle répand l’élixir magique de Fujimoto dans l’océan. Le niveau de la mer s’élève, et les sœurs de Ponyo sont transformées en vagues gigantesques qui montent jusqu’à la maison de Sosuke sur la falaise, et engloutissent le village...

Ponyo sur la falaise
Un film de Hayao Miyazaki
Avec Ponyo, Sosuke, Fujimoto, Lisa, Granmammare, Koichi et les sœurs de Ponyo
Musique de Joe Hisaishi
Sortie en juillet 2008
1h36min


Un des nombreux films des studios Ghibli, jusque là, je ne voulais pas le voir à cause d’un trailer pas vendeur. Malgré tout, quelqu’une m’a mis devant, et je suis bien obligé d’avouer que j’ai trouvé ça vraiment bon. C’est plein de bons sentiments, de cette espèce de magie qui fait tous les films de ce monsieur, tout ce qui fait qu’en regardant ça, même en étant le dernier des connards (pardon pour le langage) on redevient un gamin. J’aime beaucoup.

Presque

Presque
De Manu Larcenet
Édité chez Les Rêveurs
en novembre 2012
I.S.B.N. 979-10-91476-26-3


Un bouquin qui sort des tripes profondes de l’auteur. C’est tellement bon, tellement bien écrit, tellement bien dessiné. C’est du grand art. En cadeau, à la fin, une «note approximative à l’usage des jeunes lecteurs». Petite note qui explique l’histoire de ce livre. Ça redonne le sourire après une histoire glauquissime. J’adore.