lundi 19 novembre 2012

Saïto 1

XVIe siècle, Japon médiéval, alors que les guerres féodales déchirent le pays, le château d’Ueshiba Yasunari, seigneur d’Iwami est conquis par traîtrise par les soudards du Shugo Daimyo Tsunemoto Yahushi et ses habitants massacrés. Seuls la femme et l’enfant en bas âge de Yasunari arrivent à fuir vers la forêt seigneuriale, sans savoir qu’au cœur de celle-ci, au fin fond d’une grotte, mi-homme, mi-démon, se trouve un ONI-GO-ZU.

Saïto 1 La nuit du Oni
Scénario de François Corteggiani
Dessin de Norma
Couleurs d’Alain Sirvent
Édité chez Soleil
en juin 1993
I.S.B.N. 2-87764-162-7


Que je vous raconte l’histoire. Étant plus jeune, genre vraiment plus jeune, je devais à peine avoir du duvet sur mes gambettes, on m’a offert le tome deux de cette trilogie. Je l’ai lu, c’était pas mal mais il me manquait des bouts. Et puis j’ai trouvé les tomes qu’il me manquait, dont celui-ci. Une intro assez quelconque en fait. Des personnages qui manquent cruellement de charisme, des dessins vieux, le tout sur une ambiance assez lourde. Vous l’aurez compris, ce n’est pas un tube. Je me dois cependant d’avoir cette série et de la chérir en souvenir de ce cadeau qui m’a été fait il y a longtemps.