jeudi 20 septembre 2012

Batman : Knightfall 3

After a long and arduous road to recovery, Bruce Wayne is ready to reclaim his cape and cowl as Gotham City’s Darknight Detective – the Batman. Only one man stands in his way – Jean Paul Valley, Wayne’s handpicked successor to the mantle of the Bat. As the new Batman, Valley triumphed over the one villain even Bruce Wayne could not defeat – Bane. But when personal demons threaten to cast the acolyte of the ancient Order of St Dumas into a sea of madness, Wayne knows that he must take him down. The question is : Can he possibly vanquish a foe even Bane could not defeat?

Batman : Knightfall 3 Knightsend
Scénario de Chuck Dixon, Alan Grant, Jo Duffy, Doug Moench et Dennis O’Neil
Dessin de Graham Nolan, Bret Blevins, Mike Manley, Tom Grummett, Ron Wagner, Jim Balent et Barry Kitson
Couleurs d’Adrienne Roy, Digital Chameleon et Buzz Setzer
Édité chez DC Comics
en mai 2000
I.S.B.N. 1-56389-191-3


Et voilà la fin de cette trilogie grandiose. Une fin violente, bourrine, comme il faut. Ça fait plaisir de relire cette histoire. Je déteste le personnage de Jean Paul Valley, mais les autres sont tellement bons, ça fait vraiment plaisir. J’aime.

Soul Eater 8

Soul Eater 8
D’Atsushi Ohkubo
Traduction de Fabien Vautrin et Maiko_O
Édité chez Kurokawa
en mars 2010
I.S.B.N. 978-2-351-42397-4


Ça bastonne, mais pas tout le long du tome, juste au début. Une belle bagarre entre Black Star et Mifune, qui déboule sur un quotidien assez glauque. Ils font tous comme si tout allait bien avec cette vilaine impression que tout est foutu et sur le point d’exploser. C’est cool, j’aime l’ambiance, j’aime le dessin, j’aime cette série et oui, je répète toujours pareil.

Detective comics 700

Batman : Detective comics 700
Scénario de Chuck Dixon
Dessin de Graham Nolan
Couleurs de Gloria Vasquez
Édité chez DC Comics
en août 1996
I.S.B.N. 7-61941-20019-4


Un excellent press-book. L’histoire est bonne, les dessins sont bons. C’est un début d’histoire, même si de toutes évidences, pas du tout. C’est très bon tout ça, je vais essayer de me pencher sur le truc pour trouver le reste de cette aventure qui est vraiment chouette.

Courtney Crumrin Portrait du sorcier en jeune homme


Dans cette histoire, le jeune Aloysius n’est qu’un petit employé d’un cabinet juridique. Pour son bonheur, il travaille aux côtés d’Alice Crisp, la fille d’un éminent avocat, avec laquelle il développe une certaine complicité. L’aventure le rattrape le jour où il découvre que le père d’Alice est aussi à la tête d’une société secrète dont l’objectif est l’éradication de tout ce qui touche au surnaturel, lui compris. De son côté, Alice, qui comptait bien suivre les traces de son père, se retrouve dans l’embarras quand elle apprend les secrets d’Aloysius...

Courtney Crumrin Portrait du sorcier en jeune homme
De Ted Naifeh
Traduction d’Achille(s)
Édité chez Akileos
en mars 2006


Superbe tome. Ici, on apprend qu’avant d’être vieux et aigri, Aloysius a été un jeune homme charmeur et sympathique. Je dois avouer que je préfère l’image classe du vieillard, mais le jeune est très bon aussi. L’histoire est belle, les dessins le sont aussi. Je me répète, mais vraiment, lisez cette série, monsieur Naifeh est vraiment très bon.

Spawn 7

Cogliostro, mystérieux mentor de Spawn, rencontre les détectives Sam & Twitch et leur demande de venir en aide à son protégé. Alors que ce dernier met au point les derniers préparatifs de son plan visant à destituer Wynn de son trône une bonne fois pour toutes, son ami Terry refuse d’aller plus loin. Au même moment, la rébellion gronde dans les allées sombres qui étaient autrefois le territoire de Spawn...

Spawn 7 Crucifixion
Scénario de Todd McFarlane
Dessin de Greg Capullo
Couleurs de Brian Haberlin et Dan Kemp
Traduction d’Alex Nikolavitch
Édité chez Delcourt
en septembre 2009
I.S.B.N. 978-2-7560-1773-0


Excellent tome que celui-ci. Un peu plus d’approfondissement, on va finir par tout connaître sans savoir bien sûr comment ça va finir, ni même jusqu’où ils veulent aller, parce qu’ils rallongent encore le chemin, mais pour une fois, ce n’est pas gênant. Il faudrait vraiment qu’ils se mettent à avancer hein, mais ce tome est super efficace, c’est très bon.