mercredi 19 septembre 2012

Singe de Hartlepool (le)

1874, au large des côtes du petit village anglais de Hartlepool, un navire de la flotte napoléonienne fait naufrage lors d’une tempête. Au petit matin, sur la plage, les villageois retrouvent un survivant parmi les débris. C’est un singe qui jouait le rôle de mascotte à bord du vaisseau, et qui porte l’uniforme français. Or les habitants de Hartlepool DÉTESTENT les Français, même s’ils n’en ont jamais vu en vrai. D’ailleurs, ils n’ont jamais vu de singe non plus. Mais ce naufragé arrogant et bestial correspond assez bien à l’idée qu’ils se font d’un Français... Il n’en faut pas plus pour qu’une cour martiale s’improvise.

Le singe de Hartlepool
Scénario de Wilfrid Lupano
Dessin et couleurs de Jérémie Moreau
Édité chez Delcourt
en septembre 2012
I.S.B.N. 978-2-7560-2812-5


Tiré d’un conte anglais. C’est pas glorieux. La petite note de fin enfonce un peu plus le clou. Le Wilfrid est vraiment très bon. J’ai eu la chance de travailler pour lui lors du Festival BD Pyrénées deux années de suite, j’espère renouveler l’expérience. Un type très sympa et passionné, et un scénariste de grand talent, le dessin est très juste, c’était tout pile ce qu’il fallait pour illustrer ce conte. C’est beau, c’est moche, ça fait partie de ces histoires que l’on raconte quand on veut montrer qu’on ne peut définitivement pas avoir confiance en la race humaine. J’adore. Bravo messieurs.

Knightfall 2

Bane has won. The Batman is broken. But the forces of justice will not go quietly into the night. Instead, a successor to the mantle of the Bat must be chosen to carry on Bruce Wayne’s war against crime. Who will be the new Dark Knigh? Can he succeed where his predecessor failed? Or will Bane’s campaign of terror continue unabated, laying waste to Gotham City?

Batman : Knightfall 2 Who rules the night
Scénario de Doug Moench, Chuck Dixon et Alan Grant
Dessin de Jim Aparo, Graham Nolan, Bret Blevins, Klaus Janson et Mike Manley
Couleurs d’Adrienne Roy et Klaus Janson
Édité chez DC Comics
en mai 2000
I.S.B.N. 1-56389-148-4


Deuxième tome de cette trilogie grandiose et classique. Oui, c’est un classique, et l’on comprend en le lisant pourquoi c’est devenu un épisode charnière de la vie du Chevalier Noir. C’est gigantesque, l’histoire est menée de main de maître, les personnages sont déplacés avec génie, les dessins sont toujours un peu vieillots, mais gagnent en puissance et en charisme. C’est excellent. J’adore.

Soul Eater 7

Soul Eater 7
D’Atsushi Ohkubo
Traduction de Fabien Vautrin et Maiko_O
Édité chez Kurokawa
en janvier 2010
I.S.B.N. 978-2-351-42396-7


Excellent tome. L’après guerre. Le calme est revenu mais il reste malgré tout cette pression entre l’angoisse et l’amer de la défaite. J’aime beaucoup l’ambiance, et la plupart des nouveaux personnages qui font leur entrée. Un très bon tome.