vendredi 7 septembre 2012

Choker

Choker est l’enfant (peu) naturel qu’auraient pu engendrer les ambiances mêlées d’un James Ellroy et d’un David Lynch. En l’occurrence, Ben McCool s’associe à Ben Templesmith pour nous concocter ce polar déjanté et glauque, où la dépravation le dispute à l’humour noir. Très noir...

Choker
Scénario de Ben McCool
Dessin et couleurs de Ben Templesmith
Traduction d’Alex «Nikolavitch» Racunica
Édité chez Delcourt
en août 2012
I.S.B.N. 978-2-7560-2320-5


Excellent album. Je suis un grand fan de Ben Templesmith, et là, c’est du grand. L’histoire est super sympa, même si la fin me paraît un peu rapide pour le coup, les dessins sont excellents, et les personnages sont charismatiques et supers chouettes. J’adore.

Marvel universe hors série crossover 2

Marvel universe hors série  crossover 2
Scénario de Ron Marz
Dessin de Pat Lee et Michael Broussard
Couleurs de Jo Smith et Larry Molinar
Traduction d’Alex Nikolavitch
Édité chez Panini Comics
en septembre 2008
I.S.S.N. en cours


Cette série est vraiment chouette, il faudrait que j’arrive à trouver les autres tomes. En fait, il est assez rare que les personnages gardent leur univers en temps de crossover, là, c’est réussi, dommage que les histoires soient si courtes mais ça n’entrave en rien le talent et la réussite des rencontres, j’aime beaucoup, et les dessins sont excellents. J’aime beaucoup.

Quatre cavaliers de l’apocalypse 3 (les)

Les quatre cavaliers de l’apocalypse 3 La fin des temps
Scénario de Michael Mendheim, Mike Kennedy et Sean Jaffee
Dessin de Simon Bisley
Couleurs de Chad Fidler et Michael Rusty Drake
Traduction de Jacques Collin
Édité chez Nickel Productions
en juin 2012
I.S.B.N. 978-2-914420-45-7


Voici la fin de cette trilogie. C’est très rapide, mais c’est assez sympa. L’histoire me parait un peu bâclée, mais le dessin est tellement violent. Le tout reste léger mais un bon divertissement.

Walking dead 16

Après l’attaque massive des Marcheurs qui a décimé la communauté d’Alexandria, la vie reprend tant bien que mal son cours pour ses habitants. Mais le danger n’est jamais très loin... Morts et vivants rôdent toujours aux alentours. Lorsqu’Abraham et Michonne découvrent l’existence d’un homme visiblement sans peur et capable de parfaitement se battre, les souvenirs du gouverneur resurgissent. Et la confiance, déjà bien ébranlée, des rescapés en la nature humaine, est une nouvelle fois mise à l’épreuve...

Walking dead 16 Un vaste monde
Scénario de Robert Kirkman
Dessin de Charlie Adlard
Traduction d’Edmond Tourriol et Makma
Édité chez Delcourt
en septembre 2012
I.S.B.N. 978-2-7560-2873-6


Voici un billet qui fera jubiler UndeadPepper. En effet, comme elle le pensait, la série papier tourne de manière à ce qu’elle puisse être plus facilement adaptée en série filmée. C’est vraiment dommage parce que je n’aime pas du tout la série filmée. Il y a encore moyen de faire en sorte  que l’on retrouve l’esprit du début qui était si prenant et jubilatoire, mais je n’y crois guère. Ce tome reste sympa, mais je suis forcé de constaté un léger déclin.