lundi 30 avril 2012

Soyez sympas, rembobinez

Dans le vidéoclub où travaille Mike, les affaires vont plutôt mal, et pour cause : les vieilles cassettes VHS qui garnissent les rayons se louent au compte-goutte. Mais la situation devient carrément catastrophique lorsque son meilleur ami Jerry efface par accident toutes les cassettes du magasin! Pour sauver la boutique, ils décident de tourner avec les moyens du bord un remake fait maison de SOS Fantômes, en espérant que la ruse passera inaperçue...

Soyez sympas, rembobinez
Un film de Michel Gondry
Avec Jack Black, Mos Def, Danny Glover, Mia Farrow et Melonie Diaz
Musique de Jean-Michel Bernard
Sortie en janvier 2008
1h37min


D’ordinaire (ou du moins, ceux que je connaissais avant de voir celui-ci) les films de Michel Gondry sont super tristes. Pas celui-là. Bon, la fin n’est pas bonne même si c’est déguisé, mais il flotte une certaine légèreté, un humour très mignon tout le long du film. J’aime énormément le jeu d’acteur, la mise en scène et l’imagination qui ont fait ce film. C’est vraiment un chouette film. Bravo.

Southland tales

Californie, 2008. Une attaque nucléaire a précipité l’Amérique dans la 3ème guerre mondiale. Face à la pénurie de carburant, la compagnie US-Ident élabore un générateur d’énergie inépuisable, qui altère la réalité et va bouleverser le destin de l’humanité toute entière.

Southland tales
Un film de Richard Kelly
Avec The Rock, Sarah Michele Gellar, Seann William Scott, Justin Timberlake et Christophe Lambert
Musique de Moby
Sortie en mai 2006
2h18min


Oh putain. Pardonnez la vulgarité mais là. Ouah. Donc en fait, deux heures d’introduction. Un ramassis d’histoires qui auraient pu être pas mal si elles avaient été bien faites, toutes se mélangent sur un fond de philosophie de comptoir, pour se terminer sur une image d’apocalypse avec un mot humoristique, genre le monde est foutu, mais on en a bien profité alors plutôt que de s’apitoyer, restons cool et prenons le avec le sourire. J’ai décidé que ce billet serait clair comme le film. Et à peu près aussi malin, je déconseille vivement ce film à toutes les personnes qui ne sont pas droguées puisque les deux personnages crédibles et acteurs valables sont Christophe Lambert (normal) et Seann William Scott (là, il y a un problème), sachant que The Rock tient bien son rôle, comme Sarah Michele Gellar, mais leurs rôles sont tellement insipides. Bref, heureusement que je suis ultra fan de la chanson du générique de fin (de Gorillaz je crois mais pas sûr), ça me permet de relativiser tout ça. Cette espèce d’échec cinématographique, comme je le disais, une intro de deux heures pour une fin digne d’un teenage movie apocalyptique. Fiouuuuu...