samedi 14 avril 2012

Légitime violence

Au cours d’un hold-up dans une gare, deux jeunes gangsters tuent plusieurs personnes. Au cours du carnage, Martin Modot perd toute sa famille. Désespéré, il n’a plus qu’une idée : retrouver les coupables. Mais la seule chose dont il se souvient, c’est une jeune femme criant à ses côtés. Alors que l’enquête piétine, Martin est contacté par un certain Miller, président fanatique d’un groupe d’autodéfence, qui lui permet de retrouver Lucie Kasler, la jeune femme de la gare. Embarqué dans une affaire qui le dépasse, maipulé par les uns et les autres, témoin d’un étrange hold-up, Martin va devoir défendre sa vie les armes à la main...

Légitime violence
Un film de Serge Leroy
Avec Claude Brasseur, Thierry Lhermitte, Véronique Genest, Plastic Bertrand et Christophe Lambert
Musique de Jean-Marie Senia
Sortie en septembre 1982
1h31min


Ça fait rêver un casting pareil n’est-ce pas? Et bien voilà, film à la hauteur du casting. C’est lent, c’est pénible, c’est long, c’est mal joué. Un désastre. Enfin un désastre, c’est un téléfilm de jeudi soir, qu’on programme pour remplacer un Julie Lescau, rien de plus.