dimanche 25 mars 2012

Man on fire

John Creasy, ex-agent de la CIA, a perdu le goût de vivre et trouve son réconfort dans l’alcool. Un jour, un ami lui trouve un job au Mexique de garde du corps pour la petite Pita Ramos, 9 ans. Peu à peu, Creasy commence à se retrouver, mais quand Pita est kidnappée, sa rage et sa colère explosent. Il sera prêt à tout pour la défendre...

Man on fire
Un film de Tony Scott
Avec Denzel Washington, Dakota Fanning, Christopher Walken, Giancarlo Giannini, Radha Mitchell, Marc Anthony, Rachel Ticotin et Mickey Rourke
Musique de Harry Gregson-Williams
Sortie en avril 2004
2h20min


Excellent film. Un peu long sur le début. On comprend pourquoi par la suite, mais ça reste malgré tout un peu long à mon goût pour une mise en place. Par contre, quand on entre dans le vif de l’action, alors là, c’est que du bon. Denzel Washington (qui n’a rien d’un acteur pour moi) est grandiose, vraiment, ça choque presque tellement on a pas l’habitude de le voir crédible comme ça. Et les moyens qu’il emploie pour remonter la chaîne, grandiose. J’aime beaucoup ce film. À voir.

Sombre reflet 1

Tandis que Batman enquête sur une étrange vente aux enchères dans le milieu de la pègre de Gotham, le fils psychotique du Commissaire Gordon fait sa réapparition. Si ce dernier aimerait pouvoir faire à nouveau confiance à son fils, la personnalité trouble du jeune homme ravive cependant chez Gordon de douloureux souvenirs.

Batman : Sombre reflet 1
Scénario de Scott Snyder
Dessin de Jock et Francesco Francavilla
Couleurs de David Baron et Francesco Francavilla
Traduction de Jérôme Wicky
Édité chez Urban Comics
en février 2012
I.S.B.N. 978-2-3657-7001-9


Voici un excellent album de Batman. La première partie est très sympa, même si je pense qu’il serait bon ton de noircir un peu plus le personnage de Dick Grayson afin qu’il colle mieux au Batman. La deuxième partie concerne le commissaire Gordon et son fils. Et comme j’aime beaucoup ce personnage (le commissaire) je la trouve excellente. Vraiment. Les dessins sont bien moins bons que ceux de Jock à mon goût mais l’histoire est tellement excellente, elle montre à quel point le Commissaire est un type sombre et bassement humain. J’adore.